Les 11 affluents de la Riolle

La Riolle, tout le long de son cours reçoit 11 affluents constitués par les eaux de fossés, de rouéres, de fontaines et de ruissellements intermittents (qui peuvent être violents).

La description de l’ensemble des affluents de la Riolle se heurte à 2 difficultés particulières:

  • la discussion sur l’origine officielle de la Riolle, qui transforme soit le cours d’eau venant de l’étang fourché, soit celui venant de la Folie, en affluent de l’autre. Nous allons reprendre sérieusement ce point.
  • La présence de véritables « oueds »,  « cours d’eau le plus souvent intermittent…où l’alimentation s’effectue presque uniquement par ruissellement », et qui donc ne figurent pas sur les cartes officielles. C’est le cas en particulier avec le flot parfois ravageur qui circule entre la Durelière et la Grenière.

Pour clarifier le problème de la source officielle de la Riolle nous proposons d’analyser attentivement les images disponibles sur le site géoportail.gouv.fr qui est l’émanation des données officielles sur la géographie française. Nous y voyons que le cours d’eau qui prend sa source à la Folie (dans le bourg de la Chapelle Blanche) est intitulé « Ruisseau la Riolle », jusqu’à son confluent en bas du puits Bérault avec un cours d’eau désigné par le nom de « la Riolle », venant de l’étang fourché.

Autrement dit, la Riolle officielle, celle qui est signalée par des panneaux sur les ponts qui la franchissent, telle qu’elle est dénommée sur Géoportail au déversoir de Grillemont, serait alimentée par des sources et divers cours d’eau aboutissant à l’étang Fourché par l’étang Neuf et l’étang d’Enfer. D’ailleurs, le nom de Riolle figure sur la carte Géoportail sur ces étangs. (Fig1)

Considérons donc que l’origine de la Riolle est bien au bois de la Catin et qu’elle reçoit les eaux de Bellevue avant de passer à la Houssaie.

Ce point étant précisé on distinguera donc pour la Riolle les affluents suivants:

Cinq affluents sur la rive gauche: (Fig 2,3 et 4)

Le premier affluent est constitué des eaux venant par le fossé de la pièce des sables de Bellevue

Le second affluent vient des Bruyères de Loubite et des Saulquins puis passe par l’étang Plat avant de rejoindre l’étang Fourché

Le troisième affluent de la Riolle, sur sa rive gauche, est donc  le « Ruisseau la Riolle » venant de la Folie, qui la rejoint en bas du puits Bérault (et du Petit Poisson), juste avant de passer sous la route de Bossée à Ligueil. A la suite de ce confluent le cours d’eau constitué figure sur Géoportail sous le nom de « la Riolle » jusqu’à ce qu’il se jette dans la Ligoire du coté du Moulin de Fescheaux.

Le quatrième affluent de la rive gauche est un fossé qui descend à l’est de la Basse Pommerie en partant sous la déchèterie,

On peut compter, un ou deux « oueds » du coté de la Durelière et de la Grenière comme affluents  intermittents. (Sur la carte Google Maps un de ces oueds est figuré alors que ce n’est pas le cas sur Géoportail).

Six affluents de la rive droite: (Fig 5 à 8)

Le premier affluent vient de la zone de l’étang du Grand Clos et rejoint la Riolle avant qu’elle n’arrive au Puits Bérault

Le second est constitué par un écoulement dans le bois de Grillemont qui rejoint aussi la Riolle vers le lavoir des Petits Poissons

Le troisième affluent est un ruisseau plus visible qui réunit des eaux venant du nord de la commune: des Jumeaux, des Esserts de Géron, de la Renardière jusqu’à la Gesnière. Ce ruisseau bien délimité de jette dans la Riolle entre Géron et la Gesnière.

Le quatrième est un autre ruisseau qui récupère les eaux au dessus de la Bergeonnière avant de rejoindre la petite vallée où se trouve la source des Jourdelins (on parle de la Rouère des Jourdelins), et de se jetter dans la Riolle en amont du pont de la D101 en bas de la Crime.

Le cinquième affluent est un fossé profond qui collecte les eaux depuis la Joubardière, et le Château Ferreau, et qui après être passé, entre Les Roches et les Aigremonts, longe la D101 jusqu’au pont sur la Riolle (en aval). C’est là qu’arrive ce fossé qui peut, par temps de grande pluie charrier beaucoup d’eau depuis les Roches et déborder sur les terres cultivées.

Le sixième et dernier affluent de la rive droite amène l’eau depuis les Anneaux et la Pichonnière en contournant la butte de la Tour Sybille pour venir se jeter dans la Riolle en bas de la Grange Haquet.

Nous décrirons et illustrerons ces différents affluents dans de prochains posts.

Si vous avez des informations particulières à leur sujet (ou si vous connaissez leurs noms) nous vous remercions de nous en faire part.

2 réflexions sur “Les 11 affluents de la Riolle”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 8 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here